Dopamine

En essayant de faire le tri entre morales, éthiques, vertus, au travers des âges, d’un point de vue tant philosophique que religieux, (vaste programme !), on tombe très souvent, quel que soit le système de pensée, sur la notion d’ascèse.

Pour simplifier, ce précepte généralise le proverbe « il faut manger pour vivre et non vivre pour manger » à tous les besoins physiologiques et conceptualise la sortie du cycle de récompense :
envie – plaisir – renforcement – dépendance – frustration – douleur,
en supprimant l’étape Plaisir.

L’ascèse donc, au delà de bienfaits évidents sur le corps, pourrait agir sur l’esprit en induisant -peu à peu- un détachement des biens matériels.

C’est une alternative bio aux neuroleptiques !

Une réflexion sur “ Dopamine ”

Les commentaires sont fermés