Verbes

Est-ce vraiment bizarre que les huit premiers verbes les plus fréquents en Français sont par ordre, par couples, du premier au huitième :

– être, avoir,
– faire, dire,
– voir, savoir,
– pouvoir, vouloir.

D’où un peu de philosophie de comptoir :

Cherchez à Etre plutôt que d’Avoir,
Cherchez à Faire plutôt que de Dire,
Cherchez à Voir plutôt que de Savoir,
Cherchez à Pouvoir plutôt que de Vouloir.

Au commencement était le Verbe !

Postérité

A chaque fois que j’ai l’impression d’avoir une idée lumineuse, je m’aperçois que Nietzsche l’a déjà formulée il y a plus d’un siècle, non seulement avec éloquence et poésie, mais travaillée à un niveau de profondeur -semble-t-il chez lui, intuitif- qui m’est inaccessible.

Dommage qu’il soit mort, sinon, par pure jalousie, j’aurais eu beaucoup de plaisir à le faire disparaitre.

Ainsi, on aurait pu dire de moi : « Nietzsche est mort, c’est LPL qui l’a tué » !

Testostérone

Des études tendent à montrer une corrélation évidente entre la criminalité violente et le taux de testostérone. Même s’il ne s’agit que d’une corrélation, on peut aussi se référer à l’image de la brute épaisse qui, dans l’inconscient collectif, se rapproche plus du type plein de muscles, prognathe, à la pilosité développée, à la peau grasse et transpirante, à l’odeur prononcée (effets de ladite hormone), que du jeune éphèbe métrosexuel.

Or, dans l’espèce humaine, les femmes -en moyenne- affichent un taux de testostérone de l’ordre de 1.5 nmol/l contre 21 nmol/l pour les hommes, ce ratio (14) très significatif, peut être rapproché d’un chiffre étonnant : la population carcérale -en France, en 2016- est constituée de 96,5% d’hommes versus 3,5% de femmes.

Dans un raccourci rapide, je me permets ainsi d’affirmer que la Femme, de par sa génétique (innée donc irrésistible), a -en l’occurrence sur le plan de la violence- un comportement très différent de celui du sexe opposé.

C’est pourquoi, je ne comprend pas la tendance actuelle de rejeter le féminisme différentialiste au profit d’un féminisme matérialiste qui positionne le débat comme une banale lutte des classes.

Divergente

Dans cette trilogie cinématographique post-apocalyptique, la société est organisée en 5 classes :

– Les Altruistes, les sages qui gouvernent,
– Les Audacieux, ceux qui font régner l’ordre,
– Les Érudits, les chercheurs,
– Les Sincères, les juges,
– Les Fraternels : les travailleurs.

Inspirée de Platon qui -certes- n’avait imaginé que 3 catégories, pourquoi donc cette série ne reprend pas ses idées sur l’eugénisme ou la mise en commun des femmes ?

Ca aurait boosté le box office !

Provisoire

Qu’une morale provisoire soit nécessaire, soit. Néanmoins quand la première maxime est « d’Obéir aux lois et aux coutumes de mon pays » (un peu la définition de la morale, non ?), j’ai un léger doute sur l’apport philosophique de la chose.

Descartes a joué, il a perdu !

Gratuit

J’ai hérité d’un petit appartement en bord de mer; que je prête aux amis, que je loue -modérément- aux copains, et plein pot sur AirBnB.

Le paradoxe est le suivant :

– d’un coté les clients AirBnB, plein pot, et bien qu’ayant souscrit l’option « Ménage », rendent l’appartement dans un état de propreté exemplaire,

– A l’autre extrême, ceux qui n’ont rien payé dégradent l’endroit sans aucune vergogne.

Ainsi donc, et Apple l’a bien compris, la respectabilité est liée au coût. Jolie dissonance cognitive !

17

Dans une baisse de vigilance (ou au contraire dans une certaine persévérance), hier, je me suis mis en tête de me jeter du 17ieme étage, et ce, non seulement pour tester l’apesanteur et la sensation (sans doute furtive) de s’écraser sur une dalle de béton, mais -soyons prosaïques- pour essayer la mort.

Déterminé, chemin faisant, je suis tombé sur mon bon voisin, Jacky le nain (c’est un pseudo), qui, de son expérience, de m’expliquer le manque de panache d’une telle sortie, comparé (dit-il) à faire la bringue (sexe-drogue-rock&roll) jusqu’à ce que mort s’en suive.

Cette perspective n’est pas discutable.

Constante.2

– J’ai commencé ce blog mi mai; depuis une semaine, j’ai lâché l’affaire.
– J’ai commencé à apprendre l’Italien (merci duolingo), 1 heure par jour, j’ai arrêté au bout de 3 mois.
– Pendant 100 jours, j’ai testé l’ascèse.
– Les présocratiques m’ont fait rire de janvier à mars.

Constat : ma période d’attention sur un nouveau sujet semble assez stable.

Question : Est-ce une des grandes constantes de l’espèce humaine ?

Gygès

J’aime bien l’anneau de Gygès; anneau qui rend invisible celui qui le porte et lui confère ainsi une impunité totale.

Posez-vous 30 secondes la question : avec un tel anneau, quels seraient vos premiers actes ? (en l’occurrence, dans l’allégorie, un meurtre).

………………..

L’idée initiale de cette expérience de pensée est de démontrer que l’être humain n’est vertueux que sous la menace d’une sanction.

Néanmoins, j’aime à penser que, hormis les nuisibles, la plupart des gens, après avoir assouvi quelques secrets fantasmes, l’utiliserait pour le plus grand bien de l’humanité.

On peut toujours rêver !

Bonheur

Pour Aristote, l’eudaimonia (béatitude, épanouissement ?), la vertu la plus noble, le bien suprême, subordonne tous les autres besoins.

A moindre niveau, il place la reconnaissance sociale de sa propre excellence (l’estime).

Tout en bas de sa pyramide du bonheur, se trouve les plaisirs liés à la satisfaction des besoins animaux.

Enfin, il évoque l’amitié, l’amitié vertueuse, comme au dessus des plaisirs matériels, mais nécessaire au long chemin vers l’eudaimonia.

Ainsi pourrait-on résumer sa théorie du bonheur en 4 étapes hiérarchisées :
1- la satisfaction des besoins biologiques,
2- l’amitié et l’appartenance à un groupe,
3- l’estime de la société,
4- l’accomplissement désintéressé.

Toute ressemblance ne serait que pure coïncidence !

Mensonge

Je connais quelqu’un pour qui le mensonge est une notion bien abstraite.

A son sens, et au delà de toute morale, mentir demande un effort cognitif colossal; il est nécessaire de mémoriser sans faille non seulement tous les mensonges émis, mais aussi tous les liens de causalités possibles entre ces mensonges et la réalité, afin qu’aucune incohérence ne soit détectable.

Si, de plus, on prend en compte des évènements aléatoires (« je t’ai aperçu hier dans le métro ») ou l’insidieux tracking lié à l’hyper-connectivité, il faut s’attendre -la plupart du temps- à ce que le mensonge soit -tôt ou tard- décelé.

En retour, projetant sur les autres sa propre personnalité, cette personne est d’une naïveté abyssale, et si certaines personnes profitent de sa déroutante crédulité, de citer :

« Ce qui me chagrine le plus, ce n’est pas que tu m’aies menti, c’est que, désormais, je ne pourrai plus te croire » !

Expérience

Réaliser une expérience de pensée consiste à projeter un problème dans une situation imaginaire (voire irréaliste) très simplifiée.

Pour exemples :

Imaginez que vous vivez seul, depuis toujours, sur une ile déserte. La notion de Bien et Mal a-t-elle encore un sens ?

De même, tout petit, le jeune Albert rêvait de chevaucher un rayon de lumière.

Mise en pratique : imaginons un monde sans psychopathes malfaisants. Est-ce que -pour autant- les gens seraient plus heureux ?

D&D

Ce jeu de plateau -à partir de sa version advanced- impose une classification sommaire des individus (dite alignement) selon deux dimensions (morale et éthique) et trois valeurs possibles :
– Le Bien et le Mal : Bon, Neutre, Mauvais;
– le respect des règles : Loyal, Neutre, Chaotique.

Il y a ainsi 9 combinaisons possibles allant du Bon-Loyal au Mauvais-Chaotique.

Si on suppose une répartition uniforme de ces traits de caractère, il y aurait 11% (100/9) de chaque combinaison dans une population donnée.

CQFD !

Dopamine

En essayant de faire le tri entre morales, éthiques, vertus, au travers des âges, d’un point de vue tant philosophique que religieux, (vaste programme !), on tombe très souvent, quel que soit le système de pensée, sur la notion d’ascèse.

Pour simplifier, ce précepte généralise le proverbe « il faut manger pour vivre et non vivre pour manger » à tous les besoins physiologiques et conceptualise la sortie du cycle de récompense :
envie – plaisir – renforcement – dépendance – frustration – douleur,
en supprimant l’étape Plaisir.

L’ascèse donc, au delà de bienfaits évidents sur le corps, pourrait agir sur l’esprit en induisant -peu à peu- un détachement des biens matériels.

C’est une alternative bio aux neuroleptiques !

Jeu de carte

Prenons un jeu de 32 cartes simplement noires ou rouges. L’ordre (au sens statistique) est maximal quand les 16 premières sont noires, les 16 suivantes rouges (ou réciproquement).

Jusque là ça va.

Par contre, le désordre est maximal quand les cartes sont exactement alternativement noire puis rouge,
et là, je bugue.

Cela explique -peut être- ma totale incompréhension de l’ordre moral et politique !

Effet secondaire

Comme jamais, les gens me paraissent nerveux, susceptibles, irritables.

Le moindre petit accroc dans la trame (de l’univers) devient prétexte à des envolées verbales voire physiques, conséquence sans doute de la pesante incertitude actuelle.

J’aime aussi y voir un effet secondaire du confinement, période durant laquelle les gens ont, non seulement désappris les règles sociales de base, mais aussi cultivé un égocentrisme certain.

Et contre ça, il n’y a pas de vaccin !

Masque

Hier, dans un endroit très confiné, je me suis permis -en toute générosité- d’offrir un masque chirurgical à la personne qui faisait la queue à 40 cm de moi :

« Je t’emmerde, connard »

Avant hier, j’ai eu droit à plus gentil : « Je fais sque jveux, casse toi ».

Question 1 : Pourquoi le tutoiement semble être de rigueur chez les cons ?
Question 2 : Encore et toujours, que peut-on faire contre les malfaisants ?

Constante

Je trouve étonnant que, quelque que soit un groupe d’individus (milieu professionnel, associatif, politique, sportif,…), on y retrouve toujours les même proportions :

– 10% d’hyper-gentils, prêts à tout pour rendre service,
– 80% de gens normaux,
– et 10% de cons individualistes.

Est-ce une loi universelle, dans le temps et dans l’espace ? Si oui, quel est le mécanisme qui régule la croissance des cons ?