Gestes Barrière

Au delà de l’accord pluriel, de mon avis fautif, nos amis bureaucrates nous bassinent, nous martèlent avec leurs affichettes; d’autre part, en parallèle, la promotion de l’appli « Tous Anti-Covid » (anciennement « StopCovid ») ne me semble être assurée que par le bouche à oreille.

Pourquoi, pourquoi donc, n’ajoutent-ils donc pas dans « leur fameuse » liste de gestes, le téléchargement de l’appli; luttes entre services, lourdeurs bureaucratiques, ou manque d’imagination ?

Poste

De bon matin, je suis allé aux PTT pour expédier -en urgence et à l’international- une banale lettre. Après m’être acquitté de 61 euros pour une simple enveloppe Chronopost, la (jeune) préposée (vendeuse) m’oriente vers un autre guichet « qui va s’occuper de tout« .

Après 32 min d’attente, l’autre préposée de m’expliquer -sans doute, soit dans l’application intransigeante d’une procédure interne, soit ayant cru déceler chez moi une forme précoce de démence sénile- la différence entre l’expéditeur (celui qui envoie) et le destinataire (celui qui reçoit). Dans un deuxième temps, face à ma sidération, (en fait mon admiration devant un tel niveau de compréhension des lois l’univers) de répéter ses précieuses indications, pour au final, enfin, de m’indiquer la boite aux lettres dans laquelle j’aurais à déposer ma missive (une fois complétées les cases expéditeur/destinataire (ter)).

36 minutes bien dépensées !

Fiabilité

Le site officiel du gouvernement fait état de plus de 10 000 morts covid survenues dans la journée du 14 août:

Heureusement, le lendemain, près de 20 000 personnes sont revenues à la vie (sans doute grâce à la chloroquine) :

Ce n’est bien sûr qu’un bug dans le système, néanmoins j’aime à imaginer qu’un de mes amis journalistes, sans discernement, va relayer l’information tout azimut.

Plus sérieusement, mes amis informaticiens définissent la « qualité des données » comme la valeur associée aux données d’une part pour représenter la réalité, d’autre part pour prendre des décisions éclairées.

Si tout le système d’information étatique lié au Covid est de ce niveau, il faut s’attendre à de nouvelles ordonnances et décrets dont l’éventuelle pertinence ne serait due qu’au hasard !

Taxe pro

Dans son programme électoral de 2007, Sarkozy avait promis la suppression de la Taxe Professionnelle, et de s’en vanter, en homme de parole.

C’est oublier un peu vite la création, en substitution, de la Cotisation Foncière des Entreprises et de la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises.

Et si vous avez une semaine à perdre, je vous conseille la lecture de ce chef d’œuvre de la bureaucratie Française : « rapport de la mission commune d’information sur les conséquences pour les collectivités territoriales, l’Etat et les entreprises de la suppression de la taxe professionnelle et de son remplacement par la contribution économique territoriale » !

Facilité

Ma fidèle followeuse, me suggère une source d’inspiration simple: les chaines d’info en continu (mes amis les journalistes).

Non, quitte à faire dans la facilité, mes amis les législateurs sont beaucoup plus accessibles !

Ainsi, au hasard, extrait de l’Ordonnance n° 2020-744 du 17 juin 2020 :

– Au premier alinéa, les mots : « Le projet d’aménagement et de développement durables » sont remplacés par les mots : « Le projet d’aménagement stratégique » ;
– Au deuxième alinéa, après les mots : « Il comporte », sont insérés les mots : «, en annexe, » ;
– A l’article L. 143-6, les mots : « réponde aux » sont remplacés par les mots : « prenne en compte les » ;

Mes amis les bureaucrates se rendent-ils bien compte de l’insignifiance de leur « travail » ?

Fàguó

En mandarin, 法国 (Fàguó) désigne la France. Par, semble-t-il pure coïncidence, la traduction littérale en est « le pays de la loi » (un peu comme si l’Angleterre était le pays angulaire).

Quand je constate l’effroyable complexité dont sont capables mes amis les bureaucrates, je ne suis pas sûr qu’il s’agisse d’une coïncidence !

Kafka

Un de mes enfants a travaillé dans la fonction publique (AP-HP), en CDD jusqu’à fin janvier, puis prolongé jusqu’à fin février. Son dernier salaire (février) lui a bien été versé.

Deux mois après, l’administration lui réclame (indûment) le remboursement du salaire de février, pour le motif « salarié sorti des effectifs au 31 janvier ». Pourquoi pas, une erreur est humaine.

Je me suis permis de contester, d’expliquer, de prouver, de justifier,

Bilan, l’AP-HP vient de lui verser 4 mois de salaire, (mars à juin ?).

Je n’ai pas dû être très clair !

L’esprit d’Eloi

le droit civil est orienté indemnisation d’une victime; le juge recherche quelle règle s’applique le mieux à un conflit donné et décide d’éventuels dommages-intérêts.

Tous les coups semblent permis (mensonges, faux témoignages, fausses attestations, rétention d’information,…) car contrairement au droit pénal, le juge ne s’attache pas à la recherche de la vérité.

Test cv19

Ce matin je toussais bizarrement;
j’ai découvert le processus mis en place pour un dépistage Covid :

1 : prendre RdV avec un médecin,
2 : consulter pour obtenir (ou non) une ordonnance,
3 : prendre RdV dans un centre de dépistage,
4 : y présenter carte vitale et carte d’identité (pourquoi la CNI ?)
5 : attendre le résultat.

Bien motivé, le tout doit être jouable en une journée.

Dans ma grande naïveté je pensais simplement passer à la pharmacie du coin pour un prélèvement et y laisser mon 06 (10 minutes max).

Du coup, j’ai laissé tomber.

Justice

On le sait, la France se classe en bas du classement européen pour son budget justice. Si, à ces maigres subsides, on ajoute le mille-feuille bureaucratique, mes amis les juges non seulement sont débordés mais perdus -comme tout un chacun- dans les centaines de milliers de textes plus ou moins contradictoires.

Résultat, des délais délirants et des « jugements » bâclés voire injustes.

Faisons d’une pierre deux coups : réaffectons 75% de mes amis bureaucrates à la Justice.

Moins de nouvelles règlementations absconses, plus de personnel, pour un budget constant !

Simplifier, c’est compliquer

D’où vient aux bureaucrates le besoins, la nécessité, de faire toujours plus compliqué ?

Pour se rendre indispensables ?
Par pur sadisme ?
Pour se convaincre de leur propre importance ?

Quoiqu’il en soit, pour vraiment simplifier les choses, il suffirait d’en limoger les 3 quarts;

car plus il y a de bureaucrates, plus ils ont le temps de pondre des règles sibyllines et obscures.

Deadlock

Il peut arriver, en informatique, que deux programmes se bloquent mutuellement, lorsque chacun attend une autorisation de l’autre.

Les informaticiens, dans leur infinie sagesse, ont prévu le coup : ils ont mis en place un surveillant général (algorithme du banquier (sic !)) qui -en cas de blocage- tue un des deux processus.

Que se passe-t-il lorsque les Affaires Maritimes attendent l’autorisation de la DDTM pour donner leur feu vert et réciproquement ?

Lequel des deux bureaucrates doit-on tuer ?

Paie simplifiée (2)

Il coexiste 8 méthodes de valorisation d’une absence (maladie, sans solde, congés payés,…), issues d’un empilement historique de conventions collectives, de règles d’usages, …

  • en heures Réelles
  • en heures Moyennes
  • en jours ouvrés Réels
  • en jours ouvrés Moyens
  • en jours ouvrables Réels
  • en jours ouvrables Moyens
  • en jours calendaires Réels
  • en jours calendaires Moyens

Ce qui est déjà complètement débile.

En fonction du nombre de jours du mois, des jours fériés, du nombre de samedis, ces 8 règles donnent 8 résultats différents (sinon ça ne serait pas drôle).

Là où on franchit un cap dans l’absurdité, c’est qu’il faut calculer les 8 résultats et appliquer le plus favorable au salarié; ainsi pour une absence déduite du salaire on prendra le plus petit des 8 résultats, pour une indemnité compensatrice on prendra le plus grand.

Au delà de l’effroyable complexité induite dans les logiciels de paies, il en ressort, par exemple, qu’un salarié a toujours intérêt (financièrement) à poser ses congés en sans solde et à se faire indemniser pour ses congés payés acquis.

Paie simplifiée (1)

Dans un système de paie, il y a de l’ordre de 500 cotisations différentes, liées aux innombrables cas particuliers que nos amis les bureaucrates savent si bien mettre en place. A chaque cotisation est attachée une formule de calcul.

Certaines sont franchement grotesques, il en va ainsi ,par exemple, du »Coefficient pour calcul exonération dégressive ZFU de la cotisation Taxe syndicat mixte transport » =

Si Base(GHEUREMU)=0 Alors 0 Sinon Si (SBRUTABT-(SCUMHSEXO+SCUMCOMPEXO+CUMRACHAT-SFORF)*(Si SABT>0 Alors (1-(SABT/SABTBASE)) Sinon 1))/Base(GHEUREMU)<2.4*SMIC Alors Arrondi(Min((TAXEMIXTETRANS/100)*TAUXEXOZFU,(TAXEMIXTETRANS/100)*TAUXEXOZFU*((1.4*2.4*(SMIC*Base(GHEUREMU))/(SBRUTABT-(SCUMHSEXO+SCUMCOMPEXO+CUMRACHAT-SFORF)*(Si SABT>0 Alors (1-(SABT/SABTBASE)) Sinon 1)))-1.4))*1000) Sinon 0

Ticket de caisse simplifié

Dans mon supermarché, ils ont simplifié les ticket de caisse, il n’y a plus le détail des articles achetés. Les achats sont uniquement totalisés par rayons : Produits Frais, Liquide, Droguerie, Epicerie, Textile.

C’est, disent-ils, pour rendre le ticket de caisse plus compréhensible pour le client et pour simplifier la gestion du supermarché. Face au tollé général, ils sont revenus -à moitié- en arrière : ils ont remis les détails sur l’Epicerie.

C’est le ticket de caisse « clarifié ».

Toute ressemblance avec le bulletin de paie ne serait que pure coïncidence.

Puissance fiscale

La puissance fiscale d’un bateau s’exprime -selon l’administration- par la formule : (100 x 3.15 x N x A^2 x C)/100 000 avec N : nombre de cylindres – A : alésage des cylindres – C : course du piston.

Je n’y connais rien, mais, le nombre de cylindres, multiplié par l’alésage au carré, multiplié par la course, multiplié par 3.14, ça ne s’appelle pas la cylindrée du moteur ? Trop compliqué de dire cylindrée / 1000 ?

Question : pourquoi les bureaucrates ont arrondi PI à 3.15 ?